Jean-Pierre Boulic

Né en 1944. Marié, 3 enfants, 12 petits-enfants, une arrière-petite-fille. Ancien cadre supérieur hors classification d’un Établissement bancaire international. Titulaire d’un Diplôme Universitaire d’Études Théologiques (U.C.O. Angers). Outre la publication de recueils de poèmes, auteur de motets et livrets de cantates. Collaboration assez régulière avec peintres et plasticiens.

Lieu de vie : Le Pays d’Iroise (Finistère).

Site : http://perso.numericable.fr/npodt

« Qui n’a pas vu la route à l’aube, entre ses deux rangées d’arbres, toute fraîche, toute vivante, ne sait pas ce que c’est que l’espérance. »

Georges Bernanos

Bibliographie 

  • Anne de la mer (CLD Normand, 1976).
  • La lumière du temps (Caractères, 1995).
  • Seul un silence médite (La Bartavelle, 1999).
  • Un petit rien sur l’autre versant (La Porte, 2001).
  • Un brin d’invisible (Cahiers bleus, 2002).
  • Écrin de la parole (La Porte, 2002).
  • Reflets des mots (Nouvel Athanor, 2003).
  • Royaume d’île (Minihi Levenez, 2004).
  • Perle® (La Porte, 2004).
  • L’instant si fragile (Nouvel Athanor, 2005).
  • Si proche de rien (La Porte, 2006).
  • Une île auprès des ciels (Minihi Levenez, 2007), postface de A.-G. Monot.
  • En marchant vers la haute mer (La Part commune, 2008), préface de G. Baudry.
  • Le chant bleu de la lumière (Minihi Levenez, 2009).
  • À même la terre (La Porte, 2009).
  • Patiente variation (La Part commune, 2010), préface de J.P. Lemaire.
  • Un petit jardin de ciel (La Part commune, 2011).
  • Je vous écris de mes lointains (La Part commune, 2012).
  • La Fresque précédé de Sable et terre (Minihi Levenez, 2012).
  • Parole à tous les vents (La Porte, 2013).
  • Sous le regard des nuages (Minihi Levenez, 2014), avant-dire de J.-Y. Quellec.
  • Cette simple joie (La Part commune, 2015).
  • Ouessant sans fin (Minihi Levenez, 2016).
  • Ce pays comme univers (La Porte, 2016).
  • Prendre naissance (La Part commune, 2017), préface de P. Tanguy.
  • Petites pièces pour instruments à voix (Pétra, 2018), préface de J. Le Goff.
  • L’eau de la grève est si bleue (Des Sources et des Livres, 2018).
  • Laisser entrer en présence (La Part commune, 2019).
  • Tisser les couleurs du silence (L’enfance des arbres, 2020), avec des aquarelles de M.-G. Le Bars.
  • L’offrande des lieux (La Part commune, 2021).

Actualités de l' auteur

9 mars 2021
Jean-Pierre BOULIC – L’offrande des lieux

Pourquoi j’ai écrit ce livre : Les poèmes en prose de ce recueil jalonnent une longue part de mon chemin. Ils veulent approfondir et mettre en lumière les thèmes de mon expérience littéraire : laisser respirer la matière et l’esprit dans le souffle invisible du poème – sa présence -, dire le mystère qui habite chaque personne, […]

Lire l'article E&S
7 décembre 2020
Jean-Pierre Boulic - « Un lieu »

Tu as ouvert à cette page le poème où s’écrit ta vie, là où tu essaies d’être fidèle à un amour, à une terre, à ce chemin d’ascèse que tu désires vivre pleinement – le refus de l’ascèse, écrivait François Mauriac, c’est la mort de toute spiritualité – au long des occupations diverses, grandes et […]

Lire l'article E&S
5 mars 2020
"TISSER LES COULEURS DU SILENCE" Poèmes de Jean-Pierre Boulic _ Aquarelles de Marie-Gilles Le Bars

Le mot de l’auteur : Recueil à deux voix (le poème et l'aquarelle) où s'exprime le langage de la beauté, cet ouvrage de contemplation et d'émerveillement est un éloge du vivant et offre au lecteur, dégagé de la pesanteur des heures, un véritable espace de créativité et de liberté. Reproduite au format original, chaque aquarelle (avec […]

Lire l'article E&S
5 mars 2019
Jean-Pierre Boulic - Laisser entrer en présence

Le mot de l’auteur : L’indifférence et le relativisme brouillent les repères. Violences et confusions envahissent les mœurs. Le virtuel, tout à sa démesure, oublie l’essentiel. L’immédiateté qu’impose la pensée unique de l’utilitaire conduit à la sclérose du cœur, défie vulnérabilité et finitude. L’esprit, qui guide chaque vie humaine au sein des réalités, est souvent […]

Lire l'article E&S
14 octobre 2018
Jean-Pierre Boulic - L’eau de la grève est si bleue

  [ngg src="galleries" ids="14" display="basic_slideshow"] Pourquoi j’ai écrit ce livre : Si l’on veut faire court, il y a une vérité : pour chaque personne, il s’agit de vivre, vivre à présent, ici et maintenant. À partir de cette réalité, mon sujet d’auteur n’est pas d’inventer. Il ne sert à rien de s’étendre à longueur […]

Lire l'article E&S
21 mars 2018
Jean-Pierre Boulic - Petites pièces pour instruments à voix

Pourquoi j’ai écrit ce livre : Au fil du temps, s’est progressivement imposée la nécessité de rendre grâce aux riens de nos existences, ces riens qui sont autant de traces de vie et d’expériences de l’amour au cœur du monde où se révèle l’intuition que tout est commencement du souffle de l’invisible. Cette vision intime, […]

Lire l'article E&S
usersmagnifiercrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram