« À la cime des heures » de Jean-Pierre BOULIC

15 février 2022
|

Editions L’enfance des arbres – février 2022

Préface de Frère François Cassingena-Trévedy

Pourquoi j’ai écrit ce livre 

Faut-il toujours entendre que le monde court à la catastrophe ? S’il est vrai qu’il est soumis à la violence, aux pressions du consumérisme, au laisser-aller de l’indifférence, à la confusion et à la rugosité des événements, il demeure néanmoins en attente d’une parole de confiance qui, sans ignorer aspérités et souffrances, suscite la vie. Cette vive parole surgit à la cime des heures et peut devenir art du temps.

Il s’agit alors de découvrir, voir, sentir, toucher, contempler la profondeur du mystère de l’existence que l’humble parole de la poésie peut apprivoiser pour susciter au monde un choix de liberté et de dépassement. Ce recueil, écrit d’une veine simple et fraîche, ouvre à l’âme un passage et donne en partage au lecteur l’enchantement « d’un chemin de simplicité » aux couleurs d’un Finistère intime.

Extrait 

Si seulement
Au travers de toi
De ta vie au monde
Advient ce lieu d’être

Si seulement
À l’infini le Nom inépuisable
Ainsi recueilli
Peut être accueilli

Alors le champ de la parole
Qui est ton dire et ton souffle
Peut de la pénombre parmi les saules
Passer au vertige de l’immense

Puis dans l’effervescence d’un peut-être
Irriguer du Nom
Jusqu’en cet en bas
Chaque bleu de l’âme.

Site Jean-Pierre Boulic : http://perso.numericable.fr/npodt

usersmagnifiercrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram