Daniel FOUCHER - Notre mort humaine serait-elle une mort divine ? La réponse de Jésus sur la Croix

1 juin 2021

Pourquoi j’ai écrit ce livre :

J’ai voulu commenter Jean 19, 26-27, à partir du grec, ce que je n’ai jamais vu traduire ainsi, ce qui transforme le sens de la mort et la définit comme un passage du singulier à l’universel. Ainsi Marie SA mère devient LA mère, FEMME, l’essence de la Maternité, pour retomber dans le concret de notre histoire « Jean, voici TA mère ».

Extrait :

« Le mystère de notre mort s’éclaire par la dernière expiration de Jésus :  « il rendit l’Esprit ». Ce Souffle de vie divine que nous avons tous reçu et conçu dès notre création - Gen 2, 7 - nous avons mission de le faire naître à notre dernier soupir. Nous participons ainsi à cette communion formidable du Couple Père et Fils d’où procède une nouvelle Personne divine.

Mort, où est ta victoire ! Cor 15, 55.

Nous sommes tous mortels, Dieu merci !


ÉDITIONS ESPÉRANCE ET BONNE NOUVELLE

Collection Réponses aux Questions, N° 69, AVRIL 2021

usersmagnifiercrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram