Bernard Grasset - Ars poetica et Poèmes bibliques de Yòrgos Thèmelis

31 mai 2021

Bernard Grasset, Ars poetica et Poèmes bibliques de Yòrgos Thèmelis, traduits du grec moderne par Bernard Grasset, édition bilingue, Cœuvres-et-Valsery, Éditions Ressouvenances

Pourquoi j’ai écrit ce livre :

Ars poetica et Poèmes bibliques, les deux derniers recueils de Yòrgos Thèmelis (1900-1976), parus peu avant sa mort tel un testament poétique, dessinent les contours d’une poésie authentique tout en dialoguant avec des versets bibliques. Le poète, veilleur, messager et prophète, dénonce le règne du profit qui rend notre monde inhumain. Tout s’achète, tout se vend. Pour que notre commune maison ne reste pas une maison de commerce, il invite à parler « une autre langue » qui délivre les êtres en les aimant. Habitée par un questionnement existentiel et spirituel, la poésie de Y. Thèmelis mêle à des accents de tragédie grecque un moderne lyrisme. Habité par une déchirante et puissante quête de Lumière, le poète s’approche du mystère en traversant la chair, accueille l’espérance en sa secrète maison, loin de notre univers mercantile. Voilà autant de raisons qui m’ont amené à traduire Yòrgos Thèmelis.

Extraits :

  • Tu as changé. Autre tu t’en es allé, autre tu t’en es retourné.
  • Tu parles une autre langue.
  • Autrement tu mesures les êtres,
  • Des noms autres, nouveaux, tu leur donnes.

  • Tu dis : l’amour est feu, l’embrassement éclair, la rose
  • promesse,
  • L’homme pesante croix, la mort belle Porte…

  • Avec d’autres chiffres, d’autres actes, tu résous les questions
  • sidérales.

  • Mesure les étendues tout asséchées de notre sommeil
  • depuis l’origine

  • Exorcise par des incantations les démons déments qui
  • piétinent en dansant, bannissent
  • nos corps vivants.

  • (Ars  Poetica)

Le vilain oiseau

  • (…)
  • Seulement dans la maison du Poète
  • À l’écart, comme au désert,
  • (…)

  • Là où loge la Solitude, s’exhale la Pauvreté,

  • Entre comme la fine lune et l’espérance l’éclaire
  • Pour qu’il voie ce que ne voient pas les yeux délavés,
  • luisants

  • Pour qu’il voie l’invisible dans le visible,
  • Et qu’il espère.

  • (extrait de Poèmes bibliques)



Lien :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Grasset_(%C3%A9crivain)

usersmagnifiercrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram