Martine Le Coz

Marquée par la rencontre d'Emmanuel Lévinas, d'Aimé Césaire, puis d'Emile Shoufani qu'elle a suivi dans la Marche pour la Paix à Auschwitz en 2003, Martine Le Coz inscrit l'ensemble de son travail dans une perspective fraternelle à travers ses romans en faveur de l'homme noir, des humiliés et des exclus (Céleste, prix Renaudot 2001, Ed. du Rocher). Depuis plus de vingt ans, elle s'applique à nourrir par l'écriture et le dessin le dialogue avec l'Orient, le monde de l'islam et celui de l'Inde (En particulier, sur l'Emir Abdelkader : Le Jardin d'Orient, 2008, Ed. Michalon, et La Couronne de vent, 2009, Ed. Al Manar, puis Les Histoires des Prophètes dans le Coran, 2021, Ed. Albouraq, Le Roi de la Montagne,2019 Ed. Massot et 2022 Ed. indienne Navayana 2022)

usersmagnifiercrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram